Image - Chauffage

 

Le secteur Résidentiel-Tertiaire est le plus énergivore. Notre facture annuelle demeure une préoccupation majeure liée à notre volonté constante de confort. Dans notre logement les postes les plus importants en terme de dépenses d’énergie, sont le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire (65%).

 

L’objectif de cet espace Chauffage est de vous présenter de manière très synthétique quelques caractéristiques des différents modes de chauffage possibles.

 

 

Comment bien se chauffer sans trop consommer ?

 

Le prix d’achat de l’équipement de chauffage est généralement le 1er critère retenu par le consommateur pour faire son choix. Plusieurs interrogations sont cependant nécessaires avant d’opter pour un système ou un autre :

  • Le type de logement que vous occupez (maisons individuelles, appartements, logement à loyer modéré, résidence principale, secondaire, logement ancien, neuf, avec ou sans confort sanitaire, chauffé au gaz, à l’électrique..) va conditionner le choix du mode de chauffage que vous ferez
  • L’âge de votre habitat (on considère comme anciens tous les bâtiments construits avant 1975, car il n’existait alors aucune réglementation thermique en France; environ 17 millions de logements correspondent à cette définition)
  • Le nombre d’occupants
  • Le coût de l’installation
  • Quels niveaux d’économies d’énergie vous souhaitez réaliser en adéquation ou pas avec le système choisit.

Haut de page

Comment empêcher la chaleur de s’échapper ?

 

  • Améliorez vos radiateurs existants en les équipant d’un robinet thermostatique qui va les maintenir à la température choisie en fonction de la pièce à chauffer (situation, taille…)
  • Régulez et programmez votre chauffage :
    Vous consommerez jusqu’à 10 % de moins avec un système de régulation (c’est vous qui décidez du niveau de température souhaité dans votre habitat occupé ou vide)
  • Entretenez votre chaudière :
    C’est obligatoire une fois par an. Vous limiterez les risques de panne, les effets néfastes et potentiellement dangereux sur votre santé
  • Optez pour une chaudière performante
    Votre chaudière a 20 ans ? Changez-la ! Vous économiserez au moins 15 % de votre consommation, et jusqu’à 30 ou 40 % en optant pour un modèle « à condensation » (ou « basse température » si la condensation n’est pas possible). En plus, votre installation polluera moins et produira moins de gaz à effet de serre : en France, le remplacement de toutes les chaudières qui ont plus de 20 ans économiserait le rejet de plus de 7 millions de tonnes de CO2
  • Pensez à vous renseigner sur les systèmes de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable En fonction de votre région, plusieurs possibilités s’offrent à vous, chauffage au bois, chauffage solaire, pompe à chaleur… ces modes de chauffages peuvent bénéficier d’aides financières de l’Etat.

Répartition en % des différents modes de chauffage dans le secteur résidentiel
répartition des différents modes de chauffage

Haut de page